Découvrez COMPOSE, le projet scientifique qui étudie les dessous de la pollution plastique au Vietnam [vi]

En mars 2019, l’Ambassade de France au Vietnam en partenariat direct avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) a lancé le projet FSPI COMPOSE (Construire un Observatoire sur les matières plastiques et leurs occurrences dans la société et l’environnement) pour une période de deux ans.

L’OBJECTIF - Créer un réseau de laboratoires vietnamiens sur l’ensemble du territoire afin de collecter et produire des données scientifiques sur la pollution plastique et sur sa place dans la société.

Ce projet est né du constat d’un manque de données et de connaissances fiables sur la pollution plastique au Vietnam, de son impact sur l’environnement et la société et sur les causes et les circuits de ces émissions. Pourtant il existe une prise de conscience grandissante de la part de la société et des autorités locales. En 2015, le Vietnam se classait au 4ème rang mondial des pays émettant la plus grande quantité de plastique dans les océans.

Or, le manque de recherches interdisciplinaires sur le sujet se traduit par une quasi absence de données facilement accessibles et de connaissances scientifiques.
Fort de ce constat, l’IRD et ses partenaires universitaires (Université polytechnique de Ho Chi Minh Ville, Université d’Architecture de Hanoï) avec l’appui des collectivités locales (DONRE - Department of Natural Resources and Environment, Ho Chi Minh Ville), ont été pionniers dans la mise en œuvre de mesures scientifiques de la pollution des milieux aquatiques par les plastiques (projet Saigon River) et d’études scientifiques des circuits informels de collecte et de recyclage du plastique à Hanoi (projet RecycUrbs).

Grace au financement du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le projet traite de trois volets :

Volet 1 - La collection de données fiables et accessibles par la création d’un réseau de laboratoires
Identification d’un réseau scientifique vietnamien spécialisé sur les interactions société-environnement
Équipement de 7 laboratoires du réseau
Formation des chercheurs et techniciens à l’acquisition de données sociales et environnementales
• Création d’une base de données ouverte

Volet 2 – Le renforcement des capacités de production et de publication de connaissances scientifiques pertinentes
• Mise en place d’une veille bibliographique
• Rédaction d’un protocole expérimental et évaluation de la donnée produite par les groupes de travail et échange d’expériences
Formation des chercheurs à la critique de données et à la publication scientifique
• Production de rapports, publications, supports scientifiques

Volet 3 – La diffusion des connaissances acquises et construites sous forme d’informations, pour la sensibilisation des autorités publiques, du secteur économique privé et le grand public
Identification des bénéficiaires finaux
• Identification des besoins en diffusion d’informations des partenaires du projet
• Réalisation de supports d’information et de sensibilisation
• Organisation de sessions de sensibilisation

PNG

Pour plus d’informations :
-  Visitez la page Internet du projet COMPOSE
-  Likez la page Facebook

publié le 18/12/2019

Haut de page