Faux médicaments : un séminaire régional pour mieux lutter contre le phénomène [vi]

L’Ambassade de France accueille, du 14 au 16 Octobre 2019, un séminaire régional sur le thème de la prévention et de la lutte contre le trafic de médicaments falsifiés. Cet évènement est organisé conjointement par l’Institut international de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) et la Direction de la Coopération Internationale du ministère de l’Intérieur français, avec le soutien du gouvernement de la République Socialiste du Vietnam.

Le trafic de faux médicaments constitue à la fois un fléau sanitaire, une menace grave pour l’état de droit et une activité criminelle en plein essor dans de nombreuses régions du monde, et notamment en Asie du Sud-Est.

C’est pourquoi 6 pays de l’ASEAN (Cambodge, Laos, Myanmar, Philippines, Thaïlande et Vietnam) réunissent à Hanoï leurs représentants dans les domaines de la justice, de la police, de la douane et de la santé, avec des experts relevant des services spécialisés français et des principales organisations internationales (UNODC et Interpol), dans les locaux de l’Ambassade de France.

JPEG

Ce séminaire fait suite à la Conférence Régionale de Phnom Penh organisée par le Royaume du Cambodge et l’IRACM en novembre 2018. Il doit permettre de mieux cerner l’ampleur du phénomène dans la région et apporter des améliorations dans l’action et la coopération pour y faire face, en particulier sous l’angle législatif, réglementaire, judiciaire et répressif.

Cette rencontre se fixe pour objectif concret de parvenir à des propositions et des recommandations communes, au plan national et régional. Il s’agit d’améliorer l’efficacité de la lutte au quotidien, en termes de politique de santé, de renforcement du cadre législatif et de la coopération régionale entre services en charge de l’application de la loi.

publié le 14/10/2019

Haut de page