La France s’engage pour la lutte contre la pollution par le plastique au Vietnam ! [vi]

Quarante et une ambassades et organisations internationales ont célébré la Journée Mondiale de l’Environnement en signant un Code de Conduite pour la réduction de la pollution par le plastique à l’Espace le 4 juin.

PNG

Avec le temps, les déchets plastiques se dégradent et se décomposent en petits morceaux appelés microplastiques, qui, en général, finissent dans les océans et entrent dans la chaîne alimentaire.

La pollution par le plastique est une problématique très présente au Vietnam, ce dernier étant l’un des cinq pays au monde déversant le plus de déchets dans les océans. Elle est néanmoins une question mondiale puisque 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année.

Les enjeux sont multiples : en contaminant la chaîne alimentaire, les plastiques sont dangereux pour la santé. Ils font également des victimes parmi les animaux, et sont nocifs pour l’environnement.

Quarante et une ambassades et organisations internationales ont célébré la Journée Mondiale de l’Environnement en signant un Code de Conduite pour la réduction de la pollution par le plastique à l’Espace le lundi 4 juin.

Ces partenaires s’engagent à évaluer les pratiques liées à l’utilisation des plastiques à usage unique dans leur bureau, ainsi qu’à effectuer de réels changements pour minimiser leurs déchets. Ils s’engagent également à impliquer leurs agents dans la démarche, ainsi que leurs partenaires.

La campagne cherche à faire prendre conscience des impacts négatifs de la pollution par le plastique, tout en préconisant des changements à tous les niveaux, individuel, institutionnel ou politique.

L’évènement du 4 juin a été introduit par l’Ambassadeur de France, M. Bertrand Lortholary, suivi par le Vice-Ministre de MONRE (Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement vietnamien), du Vice-Président de Hanoi People’s Committee, et par l’Ambassadrice du Canada, Mme Ping Kitnikone.

JPEG

La cérémonie de signature, temps fort de la campagne de sensibilisation s’est tenue le 4 juin dernier. Après cette dernière, décideurs politiques, dirigeants d’entreprises, universitaires et ONG se sont regroupés autour d’une table ronde pour discuter des enjeux de la réduction des déchets plastiques et ont donné des clés pour lutter efficacement contre la pollution plastique.
Le panel était constitué de :
-  M. Le Dai Thang, expert du Ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement vietnamien
-  Mme Hong Hoang, de l’ONG CHANGE
-  Dr Emilie Strady, chercheuse de l’IRD
-  M. Do Viet Anh, CEO de BOO, entreprise de mode
-  M. Andrew Nisbet, directeur général du pôle de l’Hilton Hanoi Opera Hotel
-  Mme Linh Hai Nguyen, directrice de l’ONG Live&Learn, comme modératrice

JPEG

Le public a également été sensibilisé grâce à deux expositions sur les plastiques au Vietnam, une réalisée par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et une par l’ambassade américaine. Une vidéo de l’IRD sur la recherche sur les microplastiques dans la rivière Saigon, qui a également été diffusée lors de l’évènement.

JPEG

En plus de cette campagne, un dialogue a été engagé avec les décideurs politiques vietnamiens sur de potentielles actions pouvant être mises en place afin de lutter durablement contre la pollution par le plastique. Une campagne en ligne a également été menée sur les réseaux sociaux pour inciter le public à réduire leur consommation d’objets plastiques.

publié le 07/06/2018

Haut de page