La coopération universitaire [vi]

La coopération universitaire franco-vietnamienne est très dynamique avec près d’une centaine de formations françaises délocalisées qui accueillent chaque année plus de 3 000 étudiants, faisant du Vietnam le 4e pays en volume d’étudiants inscrits dans des filières délocalisées, derrière la Chine, le Liban et le Maroc. Depuis 25 ans, la France a mis en place en partenariat avec le Vietnam plusieurs projets qui structurent la coopération universitaire : le Centre franco-vietnamien de formation à la gestion à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, le Programme de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam à Hanoï, Da Nang et Hô Chi Minh-Ville et l’Université des sciences et technologies de Hanoï.

Le Centre franco-vietnamien de formation à la gestion (CFVG)
Doyen des programmes de coopération universitaires bilatéraux, le CFVG a diplômé plus de 3 000 étudiants vietnamiens depuis 25 ans. L’école franco-vietnamienne est opérée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France (avec ses écoles, l’ESCP Europe notamment), en partenariat avec l’Université de Paris Dauphine, l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Paris, l’Université Nationale d’Economie à Hanoï et l’Université d’Economie de Hô Chi Minh-Ville. Le CFVG offre aux jeunes cadres vietnamiens
une opportunité unique de bénéficier de l’excellence des meilleurs établissements français et internationaux en master dans les domaines du management, de la finance et du marketing, ainsi qu’au niveau doctoral. Face à une concurrence accrue dans le domaine de l’enseignement du management au Vietnam, un projet d’université européenne de management (European Management University) en association avec Solvay Business School et soutenue par la Délégation de l’Union Européenne et les ambassades de France et de Belgique au Vietnam est actuellement en cours de développement.

Le Programme de Formation d’Ingénieurs d’Excellence du Vietnam (PFIEV)
Le Programme de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam (PFIEV), lancé en 1997 avec le soutien appuyé des ministères français chargés des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur, fédère l’expertise au Vietnam dans le domaine de la formation d’ingénieurs. Ce programme est issu d’un partenariat entre les Instituts Polytechniques de Hanoï, de Da Nang et de Hô Chi Minh-Ville, l’École Nationale de Génie Civil de Hanoï et un consortium de grands établissements français. Le diplôme, délivré par le ministère vietnamien de l’Education et de la Formation, est le premier diplôme délivré par un pays du sud à être accrédité par la Commission des Titres d’Ingénieur française valant grade de master. Cette accréditation fait du PFIEV le 1er programme vietnamien reconnu internationalement au niveau master. Plus de 2 000 étudiants de ce programme ont reçu le titre d’ingénieur.

L’Université des Sciences et Technologies de Hanoï (USTH)
Projet phare de la coopération universitaire franco-vietnamienne, l’Université des Sciences et des Technologies de Hanoï (USTH) a été créée en 2009 en réponse à la demande vietnamienne de création d’universités « nouveau modèle » conçues en partenariat avec des pays étrangers. L’USTH est la première université en Asie du Sud-Est à avoir mis en place des cursus selon le schéma « LMD » européen. L’USTH qui bénéficie d’un soutien français significatif délivre des diplômes vietnamiens de licence et des diplômes français de master dans les domaines scientifiques : biotechnologies, eau et environnement, nanomatériaux, technologies de l’information, énergie, aéronautique et du spatial notamment. L’USTH repose sur un trépied original au Vietnam qui associe l’enseignement, la recherche scientifique et la professionnalisation en lien avec les entreprises françaises et vietnamiennes.

publié le 19/10/2018

Haut de page