Lancement de la campagne Jeanne d’Arc [vi]

Le 26 février 2018, le groupe amphibie « Jeanne d’Arc » a appareillé de Toulon pour une mission de cinq mois qui le conduira de la Méditerranée à l’Asie du Sud-Est en passant par la mer Rouge et le golfe d’Aden.

La mission Jeanne d’Arc, articulée autour du BPC Dixmude et de la frégate Surcouf, est un déploiement opérationnel de haut niveau et de longue durée d’un groupe amphibie. Il permet à la France d’assurer sa présence sur une zone d’intérêt stratégique majeur tout en offrant un cadre de formation concret, réaliste et de qualité aux officiers français et internationaux embarqués. Conformément à la revue stratégique, elle permet à la France d’améliorer sa connaissance de la zone Asie-Pacifique, d’y assurer la sécurité maritime en affirmant son attachement à la liberté de navigation et d’y renforcer ses partenariats stratégiques.

JPEG

Grâce à cette campagne, la France exercera sa coopération bilatérale avec ses principaux partenaires régionaux tout en renforçant son interopérabilité dans le cadre d’exercices et d’entraînements conjoints. Enfin, comme tout bâtiment en mer, ceux de la mission Jeanne d’Arc 2018 et leurs équipages pourront à tout moment être engagés en opérations sur ordre du chef d’état-major des armées.

Seul pays européen à disposer d’une présence permanente dans le Pacifique Sud à travers ses forces prépositionnées en Polynésie française et en Nouvelle Calédonie, la France réaffirme, par ce déploiement, son engagement en faveur de la stabilité régionale.

Le BPC Dixmude et la frégate Surcouf seront en escale du 1er au 5 juin à Ho Chi Minh Ville.

publié le 12/03/2018

Haut de page