Point sur des cas de dengue signalés au Vietnam

Le virus de la dengue est endémique au Vietnam. Davantage présent dans le sud du pays en raison du climat, il connait des flambées épidémiques lors de la saison des pluies.

Par rapport à l’année dernière, le nombre de personnes hospitalisées est en augmentation. Les cas sont principalement signalés dans le sud, mais l’on ne peut exclure l’apparition de nouveaux cas dans les provinces du nord du Vietnam. Au 24 juillet, on recensait à Hanoï déjà 6 699 cas et 3 décès.

Les symptômes du virus sont une fièvre élevée, des céphalées, une éruption cutanée et des douleurs articulaires importantes. Les formes graves peuvent conduire à l’apparition d’hémorragies internes ou externes.

Le virus est transmis à l’homme par l’intermédiaire des moustiques Aedes aegypti ou Aedes Albopictus qui ont la particularité de piquer le matin et le soir.

Il convient donc de se prémunir contre les piqûres de moustiques. L’utilisation de spray ou de crème anti-moustique, d’aérosol ou de diffuseur électrique d’insecticide anti-moustique sont hautement recommandés. Les zones d’eau stagnantes (pots de fleur, seaux vides, poubelles, bâches plastiques qui se situent dans les cours, les jardins, les terrasses) doivent être vidées et nettoyées afin d’éviter au maximum la reproduction des moustiques. L’utilisation de moustiquaires aux fenêtres, voire dans les chambres à coucher, est une protection supplémentaire contre les piqûres.

Enfin il est conseillé de consulter un médecin en cas de fièvre prolongée.

Pour en savoir plus : Dengue et dengue sévère

publié le 03/08/2017

Haut de page