Présentation du SCAC/IFV [vi]

Le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) définit et met en œuvre, sous l’autorité de l’Ambassadeur, les programmes de coopération financés par le Ministère des affaires étrangères et européennes.

Le conseiller de coopération et d’action culturelle (COCAC), chef du SCAC, est également directeur de l’Institut français du Vietnam (IFV).

Les actions

Les activités du Service de coopération et d’action culturelle et de l’Institut français du Vietnam, se concentrent sur plusieurs axes majeurs qui visent à accompagner les autorités vietnamiennes dans leurs efforts notamment en faveur de la formation de leurs élites :

La coopération universitaire française au Vietnam

Plusieurs programmes de coopération historiques : le CFVG dans le domaine du management, le PFIEV pour la formation des ingénieurs, USTH déployant notamment des Masters français, le PUF HCMV qui est une composant de l’UNV de HCMV et propose des formations en partenariat avec plusieurs universités françaises.

Formations françaises délocalisées au Vietnam, déployées par de nombreux établissements d’enseignement supérieur français. 59 diplômes de la licence au master sont proposés au Vietnam et concernent 2700 étudiants.

Le dispositif Campus France au Vietnam regroupe 9 agents, répartis au sein de deux Espaces Campus France, à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville, et de deux Antennes dans le centre du Vietnam, à Hué et à Da Nang, qui accueillent plus de 3 000 visiteurs par an. La France est le seul pays à bénéficier d’un tel réseau au Vietnam. Campus France Vietnam accompagne tout étudiant désireux de poursuivre ses études supérieures en France.

De nombreuses bourses du gouvernement français sont octroyées aux étudiants vietnamiens chaque année à travers plusieurs programmes : bourses d’excellence, bourses Eiffel, bourses en cofinancement, etc. Les Vietnamiens peuvent aussi bénéficier de bourses d’établissements, de régions, ou encore de l’union européenne. Voir http://campusbourses.campusfrance.org/

La coopération française dans le domaine de la santé

La coopération universitaire française dans le domaine de la santé propose l’accueil de médecins vietnamiens francophones dans les hôpitaux français. Reposant sur le programme FFI/DFMS/DFMSA (Faisant fonction d’interne /Diplôme de Formation Médicale Spécialisée/Approfondie), cette politique a permis, depuis 1993, date de la signature de l’accord intergouvernemental de coopération dans le domaine de la santé, de recevoir environ 3000 médecins pour des stages d’une durée minimale de un an.

Parallèlement, notre Service de Coopération soutient un programme de formation post universitaire dispensé dans les différentes facultés de médecine et de pharmacie (Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hue, Hai Phong), par des enseignants français (80 enseignants mobilisés)et vietnamiens, aboutissant à la validation d’un diplôme interuniversitaire (DIU) .

La lutte contre le VIH /SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, est une priorité de notre coopération. La France, par son engagement financier au Fonds mondial (deuxième contributeur), est l’un des pays les plus engagés au monde dans la lutte contre ces trois maladies. Depuis juin 2014, la France participe aux côtés des partenaires internationaux et acteurs vietnamiens (institutionnels et représentants de la société civile) à l’Instance de Coordination Nationale chargée de valider les orientations stratégiques ainsi que de superviser la bonne utilisation des fonds mis à disposition des programmes nationaux dans le cadre du nouveau modèle de financement du Fonds Mondial. La France y défend en particulier la représentation de la société civile, une meilleure prise en compte des populations vulnérables dans le cadre d’interventions innovantes à fort impact en lien également avec des programmes de recherche.

La promotion de la langue française et de la francophonie

Il s’agit d’un axe majeur au service de tous les secteurs de coopération du SCAC. L’objectif est de maintenir un enseignement de français et en français de haute qualité, en milieu scolaire et à l’université. A travers nos actions, les jeunes vietnamiens abordent les aspects linguistiques et culturels francophones.

Diffusion et promotion de la culture française

La diffusion et la promotion de la culture française (arts de la scène, arts visuels, livre, débat d’idées, cinéma notamment) vise à faire connaître la culture française, à développer des liens entre artistes et institutions culturelles de nos deux pays, à faire connaître le savoir-faire français en matière d’industries culturelles.

Coopération juridique, administrative et décentralisée

La coopération juridique, administrative et décentralisée a pour but d’améliorer la qualité des lois vietnamiennes relatives au fonctionnement de la Justice, de former les professionnels du droit vietnamiens (juges, procureurs, avocats, notaires, huissiers), de renforcer les capacités de la haute administration, et de soutenir les actions menées au Vietnam par les collectivités territoriales françaises.

Les moyens

En 2017, l’enveloppe allouée au SCAC/IFV par le Ministère des Affaires étrangères et européennes s’élève à environ 2,8 millions d’euros.

Le dispositif

Le dispositif du SCAC/IFV se compose d’attachés et de chargés de mission sectoriels, d’agents de recrutement local et d’experts techniques internationaux.

Ce dispositif s’appuie sur l’Institut français du Vietnam constitué de 4 antennes :
- L’Institut français de Hanoi - L’Espace
- L’Institut français de Hué
- L’Institut français de Danang
- L’Institut français de HCMV

Et de deux établissements d’enseignement français :
- Le Lycée français Alexandre Yersin à Hanoi
- Le Lycée français international Marguerite Duras à HCMV

publié le 08/08/2017

Haut de page