Station de mesure de la qualité de l’air installée au sein du campus de l’Ambassade de France

L’Ambassade de France s’est dotée d’une station de mesure de la qualité de l’air en juillet 2019 grâce au concours de l’entreprise ENVEA et à l’assistance technique d’AirParif, association indépendante de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France. Le calibrage de la station, opération longue et complexe, est désormais finalisé et les données sont publiées sur le site de l’Ambassade.

La station de l’Ambassade de France

Cette nouvelle station de mesure de la qualité de l’air installée au sein du campus de l’Ambassade de France est mise à disposition par l’entreprise ENVEA. Elle est localisée dans les jardins de l’Ambassade afin de fournir des données sur le niveau de pollution général représentatif du quartier (à la différence des stations dites de trafic, qui représentent la qualité de l’air à proximité immédiate d’un axe de circulation spécifique dont les niveaux sont liés au nombre et au type de véhicules, aux conditions de circulation et au type de voie : petite rue, large avenue etc.).

La station de l’Ambassade est intégrée au réseau mis en place par la ville de Hanoï. Les données qu’elle collecte sont donc transmises à la ville, parallèlement à leur mise en ligne sur le site de l’Ambassade. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du développement du réseau de mesure de la municipalité de Hanoï et du projet d’assistance technique AFD/Airparif qui a déjà vu l’installation de dix stations ENVEA à travers la ville.

Pour obtenir plus d’informations, vous pouvez consulter les niveaux de la qualité de l’air en temps réel pour certaines villes du Vietnam sur le site « World Air Quality Index »

L’environnement, un axe prioritaire de notre coopération bilatérale

La station située sur le campus de l’Ambassade a été inaugurée le 15 juillet 2019 par Mme Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France, et M. Nguyen Duc Chung, Président du Comité populaire de Hanoï, à la faveur des 30 ans de coopération entre la ville et la région.

JPEG

La France et le Vietnam font de l’environnement une priorité de leur coopération bilatérale. Les actions menées par la ville de Hanoï et la région Ile-de France, avec l’appui de l’Agence française de Développement, entendent répondre à cette priorité.

PNG

Recommandations en cas de pic de pollution

Les niveaux de pollution de l’air peuvent atteindre des seuils alarmants au Vietnam, tout particulièrement dans les grandes villes, et peuvent aggraver les problèmes cardiaques et pulmonaires, et entraîner des irritations des yeux.
Pour les personnes présentant des facteurs de risque (personnes âgées, enfants, femmes enceintes ainsi que toute personne souffrant de maladies chroniques telles que : asthme, bronchite, emphysème ou insuffisance cardiaque) il est notamment conseillé :

. de réduire les sorties à l’extérieur ;
. de réduire l’exercice physique ;
. de garder les fenêtres et les portes fermées ;
. de consulter un médecin en cas de symptômes.

Voir aussi les recommandations du Ministère des Solidarités et de la Santé en cas d’épisode de pollution

Si vous choisissez de vous équiper de masques anti-pollution, il vous est recommandé de vous assurer que les masques soient aux standards minimum suivants :
-  Standards européens :
FFP1 filtration d’au moins 78% des PM2.5
FFP2 filtration d’au moins 92% des PM2.5
FFP3 filtration d’au moins 98% des PM2.5

-  Standards américains :
N95 filtration d’au moins 95% des PM2.5
N99 filtration d’au moins 99% des PM2.5

publié le 04/02/2020

Haut de page