Vietnam : séminaire final de l’étude scientifique sur l’érosion côtière [vi]

Un séminaire de restitution des résultats de l’étude scientifique sur l’érosion côtière dans le delta du Mékong a été organisé à Ho Chi Minh- Ville le 26 janvier 2018.

Le delta du Mékong abrite près de 20 millions d’habitants et est surnommé « grenier à riz du Vietnam » puisqu’il assure la moitié de la production nationale et contribue à 90% des exportations vietnamiennes de riz et 60 % des produits d’aquaculture. Située à quelques mètres par rapport au niveau de la mer, la région est non seulement exposée aux tempêtes et à la remontée des eaux marines mais est également sensible aux variations du débit du Mékong et de ses affluents, qui traverse six pays avant de se jeter dans la mer méridionale. Le niveau de la mer s’est également élevé de 20 cm au cours des 50 dernières années. En plus des caprices naturels, le delta est soumis aux lâchers des barrages en amont. Entre 1992 et 2014, la quantité de sédiment dans le delta est passée de 160 Mt à 75 Mt, mettant en péril la stabilité des côtes littorales.

Le delta du Mékong est non seulement exposée aux tempêtes et à la remontée des eaux marines mais est également sensible aux variations du débit du Mékong et de ses affluents - JPEG

Un séminaire de restitution des résultats de l’étude scientifique sur l’érosion côtière dans le delta du Mékong a été organisé à Ho Chi Minh- Ville le 26 janvier 2018 en présence de M. Bertrand LORTHOLARY, Ambassadeur de France et M. Vincent FLOREANI, Consul de France, et coprésidé par le Vice-Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. HOANG Van Thang, le Directeur de l’agence de Hanoi, M. Fabrice RICHY, et le Chef du service de coopération de la Délégation européenne au Vietnam, M. Alejandro Montalban. Cet événement a réuni les représentants des gouvernements central et local, des bailleurs de fonds au Vietnam et du monde scientifique.

JPEG - 1.2 Mo
Le séminaire de restitution des résultats de l’étude scientifique sur l’érosion côtière dans le delta du Mékong à Ho Chi Minh - Ville le 26 janvier 2018

Cette étude est co-financée par l’Institut du Sud de Recherche des Ressources en Eau (SIWRR) et l’AIF (Asia Investment Facility de la Commission européenne), dont la gestion des fonds sont délégués à l’AFD. L’étude, considérée comme inédite au Vietnam, repose sur les observations, les mesures in-situ, les expérimentations en laboratoire et les modélisations numériques.

L’étude a été principalement réalisée par des collègues vietnamiens en collaboration avec experts français et internationaux dans leurs domaines d’excellence respectifs. Elle a abouti à une meilleure compréhension du processus d’érosion côtière et aux propositions des mesures de protection du littoral dans le delta du Mékong en combinant les brise-lames, barre de sable, T-clôture et la restauration de la mangrove.

Ses résultats pourraient être développés davantage dans un projet à plus long terme afin de construire une stratégie durable et intégrée pour le delta du Mékong dans son ensemble.

publié le 05/02/2018

Haut de page