Faciliter la mobilité urbaine : focus sur la future ligne 3 du métro de Hanoï

L’AFD accompagne la conversion de Hanoï aux transports publics. C’est donc en toute logique que Rémy Rioux, directeur général, s’est rendu sur le chantier de la ligne pilote 3 du métro à l’occasion de son premier déplacement au Vietnam le 6 septembre dernier.

JPEG

Le premier axe de transport en métro de Hanoï

L’AFD participe au financement du projet de construction de la ligne de métro n°3 de Hanoï, qui reliera Nhon à la gare de Hanoï sur un tracé de 12,5 kilomètres (8,5 kilomètres et 8 stations en aérien, 4 kilomètres et 4 stations en souterrain).
Ce projet, cofinancé par l’AFD à hauteur de 179 millions d’euros et la Banque européenne d’investissement (BEI), a pour but de faciliter la mobilité des habitants et de lutter contre la pollution.
Considérée comme « pilote », cette ligne, une fois connectée à la future ligne 2 en cours de réalisation sous financement japonais, constituera le premier axe de transport en métro de la capitale vietnamienne.

Le financement de l’AFD est dédié :
• aux infrastructures de génie civil de la partie aérienne ;
• à l’électro-ferroviaire ;
• à l’assistance à maîtrise d’ouvrage ;
• au contrôle technique et à la certification des travaux.
Un appui complémentaire est dédié à l’organisation institutionnelle des transports collectifs et de l’exploitation de la ligne.

Avancement des travaux…

La délégation française, composée entre autres de Rémy Rioux et Odile Renaud-Basso, directrice générale du Trésor (DGT), a pu apprécier lors de sa visite l’avancement des travaux de génie civil sur la partie aérienne de la ligne 3 du métro.
La visite a été organisée par le maître d’ouvrage MRB (Railway Management Board), avec le soutien des autorités de la ville de Hanoï et du consultant général du projet, Systra.

…et partenariat au service du développement durable

La visite s’est conclue par un temps d’échange avec le maire de Hanoï et les contractants au chantier de la zone du dépôt.
L’occasion pour Rémy Rioux de se réjouir, avec les partenaires vietnamiens, des avancées du projet qui mettent en valeur les financements de l’AFD.
Il a ainsi souhaité rappeler l’importance de ce projet, symbole de l’ambition de la France d’œuvrer au développement des transports urbains durables à Hanoï.

En savoir plus sur le projet : Cliquez ici

publié le 05/04/2017

Haut de page