Visite de Madame Féral-Schuhl au Vietnam [vi]

Mme Féral Schuhl, Présidente du Conseil National des Barreaux (CNB) s’est rendue à Hanoi du 28 au 30 mai 2018. Cette visite était l’occasion de rencontrer la Fédération Nationale des Barreaux Vietnamiens (FNBV) avec qui un accord de coopération avait été signé le 21 octobre 2017.

JPEG

Mme Féral Schuhl a longuement rencontré son Président, Docteur Do Ngoc Thinh qui s’était lui-même rendu à Bordeaux en octobre 2017. Ils ont pu échanger sur les questions de formation continue des avocats. Les deux institutions se sont entendues pour organiser un événement conjoint en 2019.

Elle a eu un entretien avec M. Tran Tien Dung, Vice-ministre de la Justice. Ils ont notamment évoqué les difficultés que les avocats étrangers peuvent rencontrer au Vietnam.

JPEG
M. Le Van Minh, Vice Président de la Cour Populaire Suprême a rappelé l’attachement du Vietnam à la coopération juridique franco-vietnamienne. Ils ont longuement échangé sur la médiation. Le Vietnam expérimente la médiation à Hai Phong sur les litiges relatifs à l’immobilier. La Cour Suprême souhaiterait pouvoir étendre ce mode alternatif de règlement des conflits à tout le Vietnam notamment pour désengorger les tribunaux. La Présidente du CNB a décrit le rôle essentiel des avocats en France dans ce processus de déjudiciarisation qui passe entre autres par la médiation.

JPEG

Elle a également pu rencontrer M. Henri-Charles Claude, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Vietnam. Le CNB et la CCIFV devraient organiser conjointement un événement regroupant avocats et entreprises françaises.

Enfin, Mme Féral Schuhl a pu échanger avec M. Bruno Anglet, ambassadeur de l’Union Européenne notamment pour évaluer les conséquences du futur accord de libre échange UE Vietnam sur les avocats. Ils ont conjointement déploré le faible rôle des avocats de droit continental au Vietnam. Alors même que l’Union européenne est le 5ème investisseur au Vietnam et que les échanges commerciaux devraient progresser de façon sensible après la signature de l’accord ; les avocats de droit continental semblent peu présents dans un pays de culture civiliste.

JPEG

publié le 07/06/2018

Haut de page